Dessin de Danielle Beaumont Ceruti

 

Jésus au jardin des oliviers

Que vois tu sur le dessin

 

Explique l'image en cherchant dans le texte ci contre

Questions

Q1 Qui sont les personnages ? couchés ? à genoux ?

Q2 Que fait Jésus ? pourquoi un ange sur le dessin ?

Q3 Que reproche Jésus à ses disciples ?

Le texte biblique

Après le dernier souper, Jésus part avec Pierre, Jacques et Jean vers le mont des Oliviers, à un domaine appelé Gethsémani. Il leur demande de veiller avec lui tandis qu'il s'éloigne pour prier.

 Il tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."   Il vient vers les disciples et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : "Ainsi, vous n'avez pas eu la force de veiller une heure avec moi !   Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l'esprit est ardent, mais la chair est faible."

La scène se répète une seconde puis une troisième fois

 Alors il vient vers les disciples et leur dit : "Désormais vous pouvez dormir et vous reposer : voici toute proche l'heure où le Fils de l'homme va être livré aux mains des pécheurs"

Récit d'après l' Evangile de Matthieu chapitre 26


Réponses

Comprendre la Scène

 

 SI TU REGARDES L'OEUVRE TU VOIS D'AUTRES DETAILS


  Jésus prie à genoux, les mains jointes,  il se tourne vers un ange qui lui tend une coupe ou calice. 

 

Agonie au jardin ; BELLINI, Giovanni ; C. 1459 tempera sur bois ;

National Gallery, Londres  Web Gallery of Art

 

 

 

La scène se passe dans un jardin sur le flanc de la colline appelée le mont des Oliviers, à l’Est de Jérusalem.  On l'appelle aussi Gethsémani, ce qui signifie en araméen« le pressoir d’olives » Jésus sait qu'il va être arrêté puis condamné, on aperçoit au loin des soldats qui avancent vers lui

Aux pieds de Jésus trois disciples sont endormis, couchés les uns   à côté des autres. L’ensemble forme une pyramide dont les trois disciples sont la base et Jésus le sommet. Façon de marquer l’opposition dramatique  entre le sommeil des disciples et la douleur de Jésus

La coupe, ou calice  est la représentation de la douleur qu’il faut boire jusqu'au bout. Jésus  semble l’accepter avec calme, mais on peut aussi parfois trouver  un mouvement pour l'éloigner

Voir d'autres images voisines

 

 

Plan large ou plan rapproché pour ces deux Jardins des Oliviers. On y retrouve les mêmes personnages.
A droite c'est l'aurore,  on voit au loin la ville et son Temple et un cortège qui s’avance dans la nuit, ce sont les hommes que Judas guide pour venir arrêter  Jésus.
A gauche la nuit est simplement déchirée par l'ange et son calice.

 

 

D'après Agonie au jardin ; Ford BROWN et William MORRIS ; vitrail ; Trinity Church, Saugerties, New York

Image origine

 

 

 

Agonie au jardin ; MANTEGNA, Andrea ; C. 1460 tempera sur bois ; National Gallery, Londres

CGFA - A Virtual Art Museum

 

 

Deux compositions voisines où l'ange présente la coupe mais le sentiment exprimé par le Christ est bien différent.

 

 

Agonie au jardin ; LE GRECO ;  C. 1588 huile sur toile ,Museum of Art, Toledo
 

CGFA - A Virtual Art Museum

 

 

Prière au jardin ; RICCI, Sebastiano ; C. 1730 huile sur toile ; Kunsthistorisches Museum, Vienne

Web Gallery of Art

 

 

 Gros plan sur Jésus mais là encore, deux attitudes si différentes

 

 

Le Christ au Mont des Oliviers; DELAROCHE, Paul ; 1855 huile sur toile; collection privée

Art Renewal Center

 

 

Le Christ réconforté par un ange ; TROGER, Paul ; C. 1730 huile sur toile ; Museo Diocesano, Camerino

Web Gallery of Art

 

 

L'ange a disparu, mais d'un côté Jésus en habit céleste  semble déjà avec le Père, de l'autre il est  seul face  à la tentation qui prend la forme d'un serpent.

 

 

Le Christ au jardin de Gethsémani; DELAROCHE, Paul ; 1846 crayon sur papier ; collection privée

Art Renewal Center

 

 

 Agonie au jardin ; HOLBEIN, Hans ;C. 1505  technique mixte sur épicea ; Furstlich Furstenbergisches Schlossmuseum, Donaueschingen

Olga's Gallery - Online Art Museum

 

 

Est-ce Jésus qui s'offre ou est-ce son agonie spirituelle qui commence  ? 
Il s'en remet à  l'ange de Dieu

 

 

Agonie au jardin ; BLAKE, William; C. 1799-1800 tempera sur cuivre; Tate Collections

Tate Gallery

 

 

Le Christ  soutenu par un ange ; VERONESE, Paolo ;C. 1580 huile sur toile ; Pinacoteca di Brera, Milan

Art Renewal Center

 

 

Découvrir des prolongements

 

 

"Boire le calice jusqu’à la lie" 

 

c'est-à-dire endurer jusqu’au bout sa souffrance ou une épreuve pénible.  Cette expression populaire reprend l’image de l’agonie de Jésus mais remplace  l’obéissance à Dieu par une sorte de devoir moral.

 

Le calice est une coupe en métal qui sert à boire. Ce nom qui signifie simplement « coupe »   désigne,  aujourd’hui, uniquement  celle utilisée par le prêtre pour la célébration de la messe.

 

 

Gethsémani

qui signifie en araméen, le pressoir d'oliviers,  est le nom que porte ce jardin.

Ce nom est resté le nom de lieu symbole de la souffrance et de l’angoisse face à la mort.
 

 

 

© Copyright 2005-2012 - Serge Ceruti / Mentions Légales / Site réalisé par eyenet