L'adoration des Mages; maître germanique inconnu; 1420  tempera sur bois; Hessisches Landesmuseum, Darmstadt

Web Gallery of Art

 

 



Les rois mages

Comprendre la Scène

On peut voir sur cette image... et  sur d'autres

L'Enfant Jésus  est adoré par Marie et Joseph, par des bergers, des anges…  et aussi par de fastueux personnages, les Rois Mages.

Les rois étaient des mages

A l’origine les mages sont des astrologues de Perse ou de Babylonie qui étudient les étoiles et qu’on représente habillés à l’orientale avec veste courte, pantalon et bonnet phrygien. Comme de bons orientaux, ils se prosternent devant l’Enfant et ils apportent des offrandes dans leurs mains voilées. Comme il y a  trois présents : l’or, la myrrhe, et l’encens, on a vite fixé leur nombre à trois. Et comme le nom de mage est péjoratif, leur bonnet devient couronne, et les mages savants deviennent naturellement des rois puissants.  Seule l’étoile est toujours présente, une étoile à six branches le plus souvent.

Trois rois fastueux

Reste à   différencier ces rois puisque  les mages avaient le même visage. Comme ils sont trois ils peuvent représenter les trois âges de la vie : la jeunesse, la maturité et la vieillesse mais aussi les trois continents connus avant les grandes découvertes : l’Europe, l’Asie et l’Afrique, ce qui invite à avoir un roi noir. Il n’y a plus qu’à leur donner les noms  trouvés dans des évangiles apocryphes,  Melchior,  Gaspard  et Balthazar,  à rendre les offrandes  de plus en plus somptueuses, à faire disparaître  les mains voilées et à multiplier les serviteurs, les cortèges et les caravanes… On obtient ces magnifiques adorations  de la Renaissance où la prosternation orientale est remplacée par une génuflexion du premier roi, le plus âgé, qui baise le  pied  de Jésus, vrai enfant roi porté par sa mère.

Connaître le récit biblique

Evangile selon Matthieu Chapitre 2     

Jésus étant né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem en disant : "Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu, en effet, son astre à son lever et sommes venus lui rendre hommage."

À la vue de l'astre ils se réjouirent d'une très grande joie. Entrant alors dans le logis, ils virent l'enfant avec Marie sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage ; puis, ouvrant leurs cassettes, ils lui offrirent en présents de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Après quoi, avertis en songe de ne point retourner chez Hérode, ils prirent une autre route pour rentrer dans leur pays.

Signification

Cette scène est une Epiphanie c'est-à-dire en grec une apparition ou manifestation de Dieu, comme le baptême de Jésus ou la Transfiguration, mais le nom d’Epiphanie est resté lié à cet épisode. Les mages étant des païens qui viennent adorer le « roi des Juifs », le récit manifeste à la fois la reconnaissance du Messie et sa manifestation au monde païen.

Les  offrandes ont un sens par rapport à Jésus : l’or est l’emblème de la royauté,  l’encens sert à honorer la divinité et la myrrhe est utilisée pour l’embaumement

Voir d'autres images voisines

Des éléments encore bien incertains :  combien de mages ou rois ? ceux de Fra Angelico ne sont pas couronnés et Bartolo di Fredi en représente quatre.

 

Adoration des mages; Fra ANGELICO; 1433 tempera sur panneau, Museo di San Marco, Florence

 Site origine

Adoration des mages; BARTOLO DI FREDI; 1380 tempera sur bois; Pinacoteca Nazionale, Siena

Web Gallery of Art

Les trois mages représentent les trois âges de la vie

L'adoration des Mages; Benvenuto di Giovanni; 1470 tempera sur panneau; National Gallery of Art, Washington

 National Gallery Washington

L'adoration des Mages; Jacob BASSANO; 1562 huile sur toile; Kunsthistorisches Museum, Vienne

Web Gallery of Art

 

ou les trois continents traditionnels: Europe, Asie et Afrique, d'où le roi noir.

L'adoration des Mages;Andrea MANTEGNA; 1500 tempera sur lin; J. Paul Getty Museum, Los Angeles

Paul Getty trust

L'adoration des Mages;Albrecht DURER; 1504 huile sur bois; Galerie des Offices, Florence

Web Gallery of Art

L'adoration se fait de nuit, les mages sont guidés par une étoile, chez Francke c'est tout le ciel qui est étoilé

L'adoration des Mages;Girolamo da Carpi; 1545 huile sur bois; National Gallery, Londres

 National Gallery London

 

L'adoration des Mages;MASTER FRANCKE; 1424 tempera sur bois; Kunsthalle, Hambourg

Web Gallery of Art

 

Toute la magie de l'orient et toute sa richesse arrivent avec les mages.  

L'adoration des Mages;Pierre Paul RUBENS, 1618 huile sur toile; Musée des Beaux-arts, Lyon

CGFA - A Virtual Art Museum

 

 

L'adoration des Mages;OLIVIERI, Pier Paolo; 1599 marbre; Chapelle Caetani, église Ste Prudence; Rome

Web Gallery of Art

La recherche des contrastes entre la pauvreté du décor et la magnificence des adorateurs.

L'adoration des Mages;Hieronymus BOSCH; 1510 huile sur bois; Musée du Prado, Madrid

Web Gallery of Art

L'adoration des Mages;Sandro BOTTICELLI; 1475 tempera sur panneau; Galerie des Offices, Florence

Web Gallery of Art

 

Les mages sont souvent placés en rang mais  certains  artistes veulent une composition frontale.

 Que ce soit  la Vierge ou les rois eux-mêmes, le fait qu'ils soient trois,  introduit une dissymétrie, parfois réduite par Joseph.

 

L'adoration des Mages;Colin de COTER; huile sur panneau;Musée des Beaux arts,  Gand

Web Gallery of Art

L'adoration des Mages;Grien BALDUNG; 1507 huile sur bois; Gemäldegalerie, Berlin

Web Gallery of Art

L'Epiphanie ou la manifestation de Dieu est aussi toute intériorité.

L'adoration des Mages;Diego VELASQUEZ; 1610 huile sur toile; Musée du Prado, Madrid

Web Gallery of Art

L'adoration des Mages;Edward BURNE-JONES et William MORRIS; vitrail, Trinity Church, Saugerties, état de New-York

Site origine

Découvrir des prolongements

L’Epiphanie

La date de l’Epiphanie a été fixée au 6 janvier c'est-à-dire qu’elle marque la  fin d’un cycle des 12 jours, ou des twelve nights en Angleterre,  qui commence à Noël. Il faut d’ailleurs noter que pour les chrétiens d’Orient, ce 6 janvier est le sommet du cycle.

L’étoile des mages, que l’on peut aussi comprendre comme une comète, reste dans la tradition des Anciens qui voyaient dans chaque manifestation astrale nouvelle, l’annonce d’un évènement important.

Elle rejoint aussi la légende selon laquelle une étoile naît avec chaque individu et qu’il y a de bonnes et de mauvaises étoiles. Les croyances astrologiques n’ont rien de bibliques et viennent d’Orient, comme  les mages, elles ont connu des périodes plus ou moins fastes  mais dans notre société actuelle elles se portent très bien.

La fête des Rois

La fête  est l’occasion de partager un gâteau des rois, qui en France garde toujours la forme d’une roue, mais selon deux recettes : la galette feuilletée du Nord ou la couronne briochée du Sud. Autrefois les  gâteaux étaient différents dans chaque région. On peut voir dans cette tradition la permanence et la christianisation d’une fête romaine  en l’honneur de Saturne, pour lequel on fabriquait des galettes au  lait et au miel.

Le roi boit; J1640 huile sur toile; Musée du Louvre, Paris In secula

Le gâteau est partagé entre les convives, avec encore parfois  la part du pauvre, puis distribué selon un rituel précis. Une fève, permet au sort, de désigner le « roi » qui est intronisé ou couronné en criant : « le roi boit », ce qui donne un caractère carnavalesque à la fête.

La fève était le fruit du légume portant ce nom, elle était remplacée chez les riches par une pièce d'argent, avant qu’un pâtissier parisien n'utilise une fève en porcelaine, vers 1870. Depuis des petits objets  en céramique, puis en plastique, ont été confectionnés et plus récemment des santons, ou même des héros de dessins animés… à la grande joie des collectionneurs.

Autrefois, la fève désignait le "Roi du jour" ou "Roi de la Fève"et celui qui l'avait reçue devait offrir une nouvelle  galette le dimanche suivant. Ainsi les gourmands pouvaient-ils se régaler plusieurs semaines ou la totalité du mois de janvier ! Aujourd’hui la vente de la galette des rois reste la  meilleure recette de l'année pour les pâtissiers.

Catalogue de fèves en 1874  Fabophilie

© Copyright 2005-2012 - Serge Ceruti / Mentions Légales / Site réalisé par eyenet